Avocat pension alimentaire à Lyon 3ème Arr.

Le cabinet de votre avocat en droit de la famille se trouve dans le 2ème arrondissement de Lyon (non loin d'Ecully et Sainte-Foy-lès-Lyon). Votre avocat compétent en pension alimentaire vous conseille et vous accompagne dans vos procédures en droit de la famille, notamment en ce qui concerne la pension alimentaire.

La pension alimentaire pour les enfants

Lorsque les parents divorcent ou se séparent, la contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants mineurs est versée sous forme de pension alimentaire. En général, la pension alimentaire est versée par le parent chez lequel les enfants n'habitent pas. La pension alimentaire peut être due au-delà de la majorité de l'enfant, si celui-ci poursuit ses études ou reste à la charge de l'un de ses parents. Le montant de la pension alimentaire est déterminé par le Juge aux Affaires Familiales qui va prendre en compte les revenus et charges de chacun des parents. La pension alimentaire due pour les enfants est fixée, dans le cadre d'un divorce, dès l'ordonnance de nonconciliation.

Elle peut être révisée à tout moment, en cas de changement dans la situation de l'un des parents ou de celle des enfants, par requête motivée adressée au Juge aux Affaires Familiales. Votre avocat compétent en pension alimentaire basé à Lyon vous conseille et vous apporte le soutien nécessaire.

La pension alimentaire versée au conjoint

Pendant la procédure de divorce, une pension alimentaire peut être mise à la charge de l'un des époux afin d'aider financièrement son conjoint. La pension alimentaire correspond alors au devoir de secours qui existe entre époux et elle s'éteint dès que le divorce est prononcé. Elle est calculée en fonction des besoins et des ressources de chaque conjoint. Vous pouvez vous adresser à votre avocat compétent en pension alimentaire installé à Lyon pour plus de renseignements.

La prestation compensatoire

Souvent appelée « pension alimentaire versée à l'ex-conjoint », la prestation compensatoire est destinée à compenser la disparité que le divorce entraîne dans les conditions de vie des époux. Le montant de la prestation compensatoire peut être fixé d'un commun accord entre les époux. À défaut, le Juge aux Affaires Familiales prend en compte différents éléments dont la durée du mariage, l'âge des époux, leur situation professionnelle, les choix professionnels faits pendant la vie commune (notamment lorsque l'un des conjoints a cessé de travailler afin de s'occuper des enfants), le patrimoine des époux. Votre avocat vous accompagne et vous conseille pour défendre au mieux vos intérêts.

La prestation compensatoire doit en principe être versée sous forme de capital c'est-à-dire le versement d'une somme d'argent ou l'abandon d'un bien en pleine propriété (voiture, bien immobilier.). Lorsque l'époux débiteur n'est pas en mesure d'effectuer ce versement en une seule fois, celui-ci peut être échelonné dans la limite de huit années. Dans des cas particuliers, elle peut être versée sous forme de rente.

Votre avocat en droit de la famille vous conseille et vous accompagne dans votre demande de pension alimentaire ou de prestation compensatoire. Le cabinet d'avocat de Maître Stéphanie ZAHNDCARTIER vous accueille dans le 3ème arrondissement de Lyon, à quelques minutes d'Ecully et Sainte-Foy-lès-Lyon.

Contact

t