MENU
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit de la famille > Après un divorce, peut-on modifier le droit de visite et la pension alimentaire?

Après un divorce, peut-on modifier le droit de visite et la pension alimentaire?

Le 11 juillet 2014
Lors du divorce, le Juge aux Affaires Familiales va fixer la résidence habituelle des enfants mineurs, le droit de visite et d'hébergement de l'autre parent ainsi que le montant et les modalités de versement de la pension alimentaire due pour l'entretien et l'éducation des enfants.
A la suite du divorce, des changements peuvent intervenir: déménagement de l'un des parents, modification de la situation professionnelle, diminution des ressources, augmentation des frais relatifs à un enfant (école privée, activités périscolaires...).
Ces éléments peuvent justifier une modification de la résidence habituelle des enfants (en cas de déménagement entraînant un éloignement géographique des domiciles des parents, une garde alternée, par exemple, n'est plus possible), du droit de visite et d'hébergement ou de la pension alimentaire.
Dans une telle hypothèse, il convient de saisir le Juge aux Affaires familiales afin qu'il constate les changements intervenus depuis le divorce et prenne les mesures qui s'imposent.
Il est conseillé de faire appel à un avocat qui vous informera et vous assistera tout au long de cette procédure.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit de la famille